[Circuits courts et vente directe] Comment garantir une valeur ajoutée rémunératrice ?

[ad_1]

Heureusement, les succès nous ont montré qu’il était possible de produire de la valeur ajoutée rémunératrice sur ces circuits courts.

Sur un marché de plus en plus concurrentiel, il faut bien analyser son marché, voir si son offre répond à une demande. Donc avant cela, imaginer la gamme de produits qui pourrait plaire et qu’on pourrait faire avec les moyens de production que l’on peut mettre en œuvre.

Se former aux spécificités de la vente directe est nécessaire :

– acquérir les compétences  de producteur, transformateur, commerçant, employeur,

– anticiper les risques sur le plan sanitaire, gestion des volumes de vente, …

– connaître les réglementations.

 Puis construire son outil de production, transformation, organiser sa logistique et chiffrer son projet. Avant de se lancer, il faut en amont élaborer son modèle économique, réaliser son plan d’affaire, construire sa stratégie commerciale, son plan de communication, bâtir son prix de revient, estimer la charge de travail et organiser les tâches en fonction des saisons et de la demande…

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *