Les installations d’exploitants agricoles en recul

[ad_1]

Les installations d’exploitants agricoles ont reculé de 3.7% en 2019 après une baisse de 2.8% en 2018 selon les chiffres publiés par la MSA fin 2020. L’effectif des jeunes chefs d’exploitation installés âgés de moins de 40 ans, et donc éligibles au dispositif d’aides à l’installation, est de 9 155 personnes, en baisse de 4,4 % et représentent 68% des installations. Les installations tardives sont, quant à elles, en légère hausse (+0,8 %) mais ne représentent que 26,1 % des installations. Certains départements sont très dynamiques dont la Nièvre (+ 38,2 %), le Nord (+ 26,4 %), le Gers (+ 25,5 %) et la Lozère (+ 18,6 %). A contrario, le nombre d’installations chute dans l’Eure-et-Loir (- 30,6 %), le Haut-Rhin (- 29,9 %), la Charente (- 28,0 %) et la Creuse (- 27,6 %). 55,2 % des jeunes s’établissent en société avec une prédilection croissante pour les Groupements agricoles d’exploitation en commun (GAEC) et les Exploitations agricoles à responsabilité limitée (EARL), avec respectivement 25,6 % et 17,6 % des installations.

Le taux de féminisation pour l’ensemble des installés s’établit à 39,7 % (contre 40,2 % en 2018). Le taux de renouvellement (ratio entre le nombre total de nouveaux installés et le nombre de chefs d’exploitation déjà en exercice) atteint 3,1 % en 2019, sans changement par rapport à 2018. Le taux de maintien dans l’activité agricole six ans après l’installation atteint 80 % tous élevages confondus (87% pour les éleveurs bovins-viande), et monte à 87,6 % chez les jeunes installés.

Plus d’informations

GP-R- FR-NON-210100078

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *