des entreprises responsables au service d’un lait de qualité –

[ad_1]

Des techniques de pointe pour conserver un lait 100 % naturel

Après son passage en laiterie, le lait reste un produit 100 % naturel, qui ne subit que des traitements physiques permettant sa conservation et ne contenant aucun additif ni conservateur.

En effet, le lait stérilisé UHT est conditionné et fermé hermétiquement dans des conditions d’asepsie totale afin de permettre sa conservation sans altération. La stérilisation est un procédé permettant une longue conservation à température ambiante.

L’emballage, qu’il soit en brique alimentaire en carton ou en bouteille plastique (PEHD ou PET), est imperméable à l’air et à la lumière. Sans cela, sur une conservation de plusieurs mois, les rayons lumineux provoqueraient une altération organoleptique du lait. Cette propriété barrière est apportée, pour la brique, par une couche d’aluminium et, pour la bouteille, par une mince couche noire placée entre deux couches blanches.

 

Une traçabilité efficace : le parcours du lait tracé en moins d’une heure

Conformément à la réglementation, tous les laits mis sur le marché doivent faire l’objet d’une traçabilité, c’est-à-dire d’une obligation pour le conditionneur de pouvoir retrouver tous les éléments constituant son produit.

Cette exigence est contrôlée dans le cadre de l’IPLC lors de ses audits annuels. Le bilan montre que c’est en moins d’une heure que la quasi-totalité des fabricants français de lait de consommation retrouve tous les éléments de la traçabilité.

Des engagements environnementaux et sociaux

Gestion de l’énergie et de l’eau, achats, sécurité au travail, etc., les laiteries s’engagent dans des démarches responsables, tant au niveau environnemental que social.

Toutes les laiteries françaises sont ainsi engagées dans des démarches d’optimisation de leur consommation d’énergie et d’eau afin de diminuer leur impact environnemental. Certaines ont également investi dans des unités de méthanisation afin de valoriser leurs effluents ainsi que ceux des élevages auprès desquels elles collectent le lait en les transformant en électricité, en chaleur et fertilisants agricoles.

Au niveau social, les laiteries s’engagent notamment à renforcer la sécurité de leurs collaborateurs, en investissant pour améliorer le confort des postes de travail, en distribuant du matériel de protection, en mettant en place des outils de suivi des arrêts de travail, etc. 

 

Des laits pour toutes les envies !

Les fabricants de laits de consommation proposent une grande diversité de produits pour répondre à la demande des consommateurs : cette étendue de gamme est une spécificité française. En moyenne, le rayon consacré au lait en hypers et supermarchés réunit plus de 75 références différentes.

Pour répondre aux attentes des Français, les fabricants proposent de nouveaux produits tous les ans. Grâce à cette forte dynamique d’innovations, le nombre moyen de références de laits liquides en linéaires est en légère augmentation depuis quelques années.

Ils s’adaptent à toutes nos envies à travers une grande diversité :

• Les conditionnements : les briques ou bouteilles plastiques sont sans cesse améliorées pour être toujours plus pratiques.

• Les formats : du classique 1 l jusqu’au grand format de 2 l ou au petit format de 20 cl, ils s’adaptent à toutes nos façons de consommer.

• La conservation : les laits frais ou stérilisés UHT se plient à nos goûts et nos envies. Les mentions sur l’emballage précisent leurs conditions d’utilisation et de conservation.

• La matière grasse : lait écrémé (emballage vert), demi-écrémé (emballage bleu) ou entier (emballage rouge) pour nos différentes utilisations.

• Les compositions spécifiques : laits aromatisés, infantiles, à teneur réduite en lactose, enrichis aux omégas 3, vitaminés, etc. nous accompagnent aux différentes périodes de notre vie et répondent ainsi aux besoins spécifiques de chacun !

• Les origines : laits issus de l’agriculture biologique, de montagne, de région, etc. répondent aux attentes des consommateurs d’en savoir plus sur la provenance.

 

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *