pensez à la ventilation du bâtiment !


Les vaches sont donc de plus en plus sujettes au stress thermique pouvant commencer au printemps et se terminer en automne : +1°C à partir de 25°C ferait chuter de 1 à 4 kg de lait produit par vache et par jour (source : étude Idele).

Pour un troupeau de 100 vaches laitières, cela représente des pertes économiques entre 35 et 140€ par jour, soit une perte potentielle comprise entre 2 450€ et 9 800€ par an.

L’ambiance dans les bâtiments d’élevage prend donc toute son importance pour le confort des animaux et préparer ces derniers au changement climatique.

Pour rappel : à partir de 15°C les vaches ont besoin de fournir des efforts d’adaptation. Au-delà de 30°C elles sont en situation de souffrance. Caroline Oulhen nous explique en détails le stress thermique dans son article « Comment limiter le stress thermique chez les vaches »

Tout l’enjeu est de réussir à rafraîchir au maximum les animaux en été dans le bâtiment et que ce dernier reste aussi fonctionnel pour l’hiver.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *