Chaque journée de pâturage de mes génisses est source d’économie

[ad_1]

L’INFO en PLUS !

Certaines années, la pousse de l’herbe peut être pénalisée par les conditions météo et des périodes de sécheresse.

Le déficit énergétique pourra impacter les performances de reproduction, mais aussi sur le gabarit des génisses qui intégreront le troupeau laitier, avec un risque fort de sous-production.

Dans c’est cas-là, la complémentation des animaux est indispensable. Les apports complémentaires de fourrages du type foin, ensilage d’herbe ou maïs + correcteur, vont permettre de maintenir des croissances satisfaisantes. 

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *