▶ Répondre au tassement des sols engendré par les conditions météo

[ad_1]

La compaction des sols en culture de maïs est particulièrement dommageable. Les essais menés par Arvalis ont montré des pertes de rendement de 30% en sols tassés en comparaison à un sol non tassé pour un maïs fourrage. Les parcelles en couverts, composés d’espèces dont les systèmes racinaires sont diversifiés, et profonds, verront ce risque réduit car ils facilitent le drainage des eaux et agissent positivement sur la structure (Ex : Tournesol, Radis Chinois, Phacélie, Féverole, etc.). Vigilance pour les parcelles en dérobées à base de Ray-grass qui, malgré leur capacité à puiser l’eau des sols, risque d’accentuer cet effet de prise en masse compte tenu de leur système racinaire bien dense.

Il est dans ce cas recommandé d’effectuer un diagnostic de fertilité physique avant destruction pour définir les niveaux de tassement (pour plus de renseignements sur nos outils contacter le service Agronomie d’Eilyps au 02.30.21.03.20). Ce dernier orientera sur les travaux de préparation de sol pour la réussite de la culture selon le niveau et la profondeur du tassement. Limitez la charge à vos prochains passages lors des prochains apports organiques. Cette année particulièrement il est préférable de revenir plusieurs fois « moins lourd » pour éviter les tassements en profondeur, plus compliqués à retravailler.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.